Récemment installée dans le 12ème arrondissement de Paris, la nouvelle Maison du Zéro Déchet accueille désormais un café associatif zéro déchet ! On vous explique tout et après vous venez ?

  • Pourquoi un café associatif à la Maison du Zéro Déchet ?

On aurait pu ouvrir un café comme les autres, mais on aime bien les défis alors le nôtre est associatif et zéro déchet ! Qui a dit qu’on ne pouvait pas militer autour d’une pinte de bière locale ou d’un café commerce équitable, sur une terrasse ensoleillée ?

C’est aussi un endroit où l’on peut s’informer sur la démarche zéro déchet, zéro gaspillage : on y a aménagé un coin ressources confortable (approuvé par l’équipe) avec des ressources consultables gratuitement: des magazines, des guides, des publications éditées par Zero Waste France et la Maison du Zéro Déchet, etc

  • Comment le café est-il géré ?

Le café, géré par des bénévoles, permet de financer les activités de la Maison du Zéro Déchet, notamment grâce à un système d’adhésion.

  •    L’adhésion :

Pour pouvoir profiter du café et de l’espace ressources, les visiteurs et visiteuses de la Maison du Zéro Déchet sont invité·es à payer une adhésion à prix libre. Cette adhésion permet de soutenir et de développer les autres activités du lieu (événements et conférences gratuites…).

  •  Les bénévoles :

Les bénévoles, ce sont nos super héroïnes et héros du quotidien ! Incollables sur le zéro déchet, elles et ils sauront vous guider à la boutique, au bar ou dans les ateliers !

Le café associatif est aussi un endroit où l’on peut s’engager : nos bénévoles sont recruté·es et formé·es par l’association, et donnent de leur temps pour permettre au café (mais aussi à la boutique) de fonctionner pendant ses heures d’ouverture.

  • Comment le café fonctionne-t-il sans produire de déchets ?

Tant dans son aménagement que son fonctionnement quotidien, le lieu est engagé dans une démarche qui promeut le zéro déchet et l’économie circulaire.

  •  L’aménagement :

Le mobilier du café, comme les tables et les chaises, est issu du réemploi : il a été récupéré auprès de ressourceries et plateformes en ligne dédiées à l’approvisionnement de seconde main et auprès d’entreprises qui ont donné ou vendu leur matériel inutilisé. La fabrication d’une table nécessite l’utilisation de 127 kg de matière première en moyenne. Le principe est donc de remettre en circulation des objets et des meubles ayant déjà servis, au lieu de solliciter la production coûteuse en énergie et en matériaux de mobilier neuf du commerce.

  • Boire au café :

Au café, une seule consigne, celle de nous rendre les bouteilles ! Les boissons fraîches proposées comme le Club Maté sont conditionnées dans des bouteilles en verre consignées. Elles retournent chez le fabricant une fois vides, où elles peuvent être ré-remplies environ 50 fois. La bière de la Brasserie Grand Paris est également livrée en fût consigné. Quant au thé et au café, ils sont commandés en gros conditionnement pour éviter les emballages individuels et superflus. Fidèles à nos convictions, nous privilégions les produits bio, locaux et éthiques.

Enfin, un lombricompost est utilisé pour les éventuels restes alimentaires. Le compost ainsi produits servira pour le projet de végétalisation.

On a beau chercher, grâce à ces actions simples, toujours pas de déchets ! Et l’offre de boissons consignées du café devrait bientôt s’agrandir ! Semblerait-il du cidre et d’autres breuvages rafraîchissants… Alors, vous venez ?

 

Le café associatif est ouvert du mardi au vendredi de 12h à 20h et le samedi de 10h à 19h.

Si vous voulez y passer un moment et/ou devenir bénévole, vous pouvez contacter l’association via notre formulaire de contact sur le site, ou venir directement nous rencontrer  au 1 passage Emma Calvé dans 12ème arrondissement de Paris. A bientôt !

Crédits photos : Zero Waste France

Rédactrice : Alice Le Dizes

Relecture : Merci à Marine Foulon et Pauline Imbault