Nourrir bébé en mode zéro déchet

Votre bébé arrive bientôt ou vous êtes parent(s) d’un petit bébé et vous voudriez intégrer le zéro déchet dans son alimentation ? Vous trouverez dans cet article des informations pratiques pour préparer les repas de votre enfant tout en adoptant une démarche zéro déchet.

Allaitement et biberons zéro déchet

Pour l’alimentation du nourrisson, entre 0 et 4 à 6 mois, votre bébé se nourrira exclusivement de lait, maternel ou infantile.

Ce qui est bien avec l’allaitement, il est possible de ne générer aucun de déchet. Si vous souhaitez utiliser des biberons pour stocker votre lait maternel, vous pouvez le conserver au frigo maximum une semaine. Évitez de stocker le lait dans la porte du frigo, soumise aux changements de température à chaque ouverture. Cela permettra aux éventuels autres membres du foyer de participer au repas de bébé. Vous pouvez aussi congeler le lait et le garder six mois maximum. Lors des montées de lait, pour éviter de mouiller vos vêtements, pensez aux coussinets d’allaitement. Mais attention, pas des jetables 🙂 Vous pouvez vous en procurer des lavables auprès de différentes marques ou (faire) coudre les vôtres.

Pour le lait infantile, vous avez les boîtes de lait en poudre à utiliser en fonction de l’âge de votre enfant. Les boîtes pourront être recyclées voire réutilisées comme contenants de stockage pour l’alimentation ou autre.

Concernant les biberons, vous pouvez opter pour des biberons en verre, en silicone ou en plastique. Dans tous les cas, il faut que les récipients soient bien lavés et hermétiques pour éviter la contamination du lait. Pensez à en acheter d’occasion, soit sur Le Bon Coin soit sur des brocantes spéciales bébé/enfant. Vous pouvez aussi récupérer des biberons qui ne servent plus auprès d’un membre de votre famille ou collègue. Il suffit juste de racheter des tétines neuves voire stériliser les anciennes (cela dépend, bien sûr, de leur état 🙂 ).

Petits pots et bouts de carottes

Dès lors que votre bébé diversifie son alimentation, vous pouvez commencer à faire découvrir les légumes et fruits un à un. Pour ce faire, vous pouvez préparer des petits pots pour qu’il puisse goûter les légumes et fruits, crus et cuits.

nourrir bébé

Les courses zéro déchet : comme d’habitude !

Pour vos courses, munissez-vous de vos sacs en vrac. Pour la suite, cela dépend bien sûr de vos habitudes de consommation. Vous pouvez aller dans les supermarchés, des magasins en vrac ou encore dans des magasins bio (type Biocoop). Vous pouvez aussi acheter directement vos légumes et fruits directement auprès du producteur. Ou simplement utiliser les légumes de votre potager si vous avez la chance d’avoir un jardin.

Préparation des petits pots : tous aux fourneaux !

Pour éviter de cuisiner pendant des heures, préparez de grandes quantités que vous pourrez stocker au congélateur et au frigo. De plus, il est conseillé de faire goûter à votre enfant plusieurs jours de suite le même aliment pour qu’il s’habitue au goût et de vérifier par la même occasion une éventuelle allergie alimentaire. Vous pouvez également stériliser des bocaux pour garder plus longtemps vos préparations (entre 1 et 2 ans). Privilégiez les petits pots en verre aux pots en plastique. En effet, le plastique s’abîme en général plus vite. Aussi, des particules peuvent migrer dans la nourriture si vous réchauffez la nourriture avec ce contenant. Vous pouvez utiliser des petits pots en verre du commerce ou encore des pots à confiture que vous avez garder pour conserver les purées et compotes de votre bébé. Il existe aussi des contenants en silicone sur des sites spécialisés comme le site bébé au naturel (bebe-au-naturel.com). 

Pas le temps de préparer des petits pots ? Pensez à la DMA : la Diversification Menée par l’Enfant. Le principe est simple : on propose à l’enfant des fruits et légumes entiers (ou coupés en gros bouts et cuits à l’eau). C’est le moment où l’enfant va découvrir les aliments solides (par le toucher par exemple) et où il aura l’occasion d’imiter les autres. Je vous laisse découvrir ce site qui explique très bien la démarche : diversificationalimentaire.com.

bébé mange

Il me faut de l’eau, de l’eau !!

La question de l’eau va rapidement se poser ; que ça soit pour préparer les biberons ou plus tard pour faire des petits pots maison ou simplement comme boisson.

Les grands groupes vendant l’eau en bouteille insistent énormément sur les bienfaits de leur eau pour l’alimentation infantile. Les campagnes de pub nous laissent  ainsi parfois croire qu’il n’en est pas de même pour l’eau du robinet. Il ne faut pas oublier que les bouteilles en plastique sont une source de déchet et qu’il y a parfois la présence de polluants dans les bouteilles.

Aussi, en France, les normes de qualité de l’eau sont très rigoureuses ce qui nous permet d’avoir de l’eau potable facilement et de très bonne qualité. Sachez que dans la très grande majorité des cas, l’eau du robinet est adaptée à la consommation infantile. Si ce n’est pas le cas chez vous, ce n’est pas une situation normale ! Vous pouvez interpeller votre élu.e pour lui faire part du problème.

Pour plus d’informations, nous vous inviter à consulter l’article de Sciences et Avenir « Peut-on remplir des biberons avec de l’eau du robinet ? » ou celui de la Maison Zéro Déchet.

 

Alors, on s’y met ?

Mettre en place une alimentation zéro déchet pour votre bébé est tout à fait envisageable et vraiment facile. Comme pour le reste, il faut un peu d’organisation pour que tout se déroule facilement, que ce soit pour l’allaitement, la préparation des petits pots et de l’eau du robinet.

Si vous avez envie d’en apprendre plus, voici les ouvrages que nous recommandons. La famille presque zéro déchet consacre un chapitre aux enfants dans Famille presque zéro déchet : ze guide  ou encore  Les zenfants presque zéro déchet. Le livre Objectif zéro déchet de Monica Da Silvia consacre également un chapitre complet à l’arrivée de bébé zéro déchet.

 

2018-05-24T15:49:17+00:00