Des vêtements d’occasion pour mon bébé : découvrez l’initiative Little Panda !

En mai c’est le mois du bébé à la Maison du Zéro Déchet. À cette occasion, nous co-organisons, le samedi 19 après-midi, une collecte de vêtements pour enfants en partenariat avec Little Panda, le vide-dressing des enfants bien habillés ! Nous en avons profité pour échanger avec Cécilia, une des créatrices de la start-up.

Comment est né le projet Little Panda ?

Little Panda c’est d’abord 2 amies : Cécilia, issue d’une fratrie de 7 (et ayant donc largement expérimenté la seconde main 😉 ) et Laurie-Anne, enceinte de son premier enfant.

Nous sommes parties d’un constat simple : les enfants grandissent vite mais pas leurs vêtements ! Renouveler la garde-robe de ses enfants représente donc un véritable coût économique … et aussi écologique. Or, certains parents ont des armoires qui débordent une fois leurs enfants devenus grands, tandis que d’autres aimeraient consommer plus durablement, en achetant de jolies pièces d’occasion.

Peux-tu nous expliquer comment ça marche ?  

Little Panda, c’est un service d’achat et de vente d’articles d’occasion pour enfants – des vêtements et aussi du matériel de puériculture ou encore des jouets. Les parents propriétaires d’articles de bonne qualité, devenus trop petits pour leurs enfants, peuvent vendre en propre sur Little Panda. Ils doivent simplement respecter notre charte qualité.

Nous sommes conscients que tout le monde n’a pas le temps de s’occuper de revendre les vêtements de leurs enfants, nous proposons donc une offre complémentaire. Les personnes intéressées peuvent confier leurs articles à des ambassadeurs formés par Little Panda, qui s’occuperont de tout pour elles. Et les parents qui souhaitent acheter joli et durable, peuvent renouveler la garde-robe de leurs enfants sur Little Panda, à des prix 50 à 70% moins cher qu’en magasin.

Notre modèle s’adresse donc à tous les parents : ceux qui ont des armoires pleines mais des agendas chargés, ceux qui ont du temps et cherchent un complément de revenu et ceux qui veulent acheter joli et durable.

Peux-tu nous en dire plus sur ce principe d’ambassadeurs ?

Les ambassadeurs et ambassadrices sont l’originalité et la clé de voûte de Little Panda : ils mettent en ligne des articles pour le compte de tiers, moyennant une commission sur les ventes, et c’est nous qui les recrutons, les formons et les accompagnons.

Tout le monde peut devenir ambassadeur : il suffit d’avoir un peu de temps, d’être motivé par le projet Little Panda et intéressé par la vente en ligne 😉 Nous formons les ambassadeurs lors d’une session d’1h, en physique ou par appel vidéo dans toute la France. Puis nous accompagnons nos ambassadeurs grâce à différents outils que nous avons spécifiquement développés.

En quoi vous distinguez vous des autres plateformes de revente de vêtements ?  

Nous proposons un véritable service aux parents souhaitant vider leurs armoires, grâce aux ambassadeurs. L’activité constitue un vrai complément de revenu pour les parents-ambassadeurs. Enfin et surtout, je crois que nous proposons un engagement qualité pour les acheteurs, tout en offrant toute la praticité d’un site e-commerce : livraison, paiement en ligne, …

Combien y a-t-il de contributeurs/vendeurs qui proposent des articles à vendre ?

Aujourd’hui la communauté Little Panda compte déjà 100 vendeurs et ambassadeurs, dans toute la France. Mais nous sommes toujours à la recherche d’ambassadeurs, pour répondre aux demandes (croissantes !) des parents. Si vous souhaitez devenir ambassadeurs, avoir plus d’informations ou vous inscrire à une session de formation,  n’hésitez pas à vous rendre sur le site Little Panda, page ambassadeur : www.littlepanda.fr/ambassadeurs/

Notez-vous une réelle différence de perception sur l’achat de vêtements d’occasions ?

Il y a de façon incontestable une évolution d’image de l’occasion dans la société.C’est d’autant plus vrai pour nos clients car Little Panda garantit la vente de vêtements et produits de bonne qualité. Les consommateurs s’orientent vers l’achat d’occasion pour consommer mieux et plus durable.

Les parents qui viennent acheter sur Little Panda considèrent la plateforme comme une vraie alternative à l’achat neuf pour la plupart des vêtements du quotidien. Notre prochaine étape est de faire comprendre que les achats “coup de coeur” peuvent aussi être faits d’occasion.

photo vêtements de bébé

D’après vous, quels sont les freins à l’achat de vêtements d’occasion pour les bébés et enfants ?

Lorsque nous réalisons des enquêtes auprès des parents, les deux freins qui reviennent le plus sont la qualité et la praticité.Il peut en effet être plus simple d’acheter neuf ce dont on a besoin, dans le sens où l’on trouve parfois plus de choix en un seul endroit (en magasin par exemple)..

Nous essayons de répondre au mieux à ces freins. Nous avons établi une charte qualité très claire, que nos ambassadeurs connaissent mieux que nous maintenant 😉

Aussi, nous proposons le plus d’articles possibles : saisons, âges, types de vêtements…Nous communiquons régulièrement aux ambassadeurs ce qui est le plus recherché par les parents, pour nous adapter au mieux aux besoins.

Avez vous identifiés des régions ou des villes où votre activité se développe plus que dans d’autres ?

C’est amusant mais oui ! Nous sommes très présents à Paris et en région parisienne. C’est là où nous nous sommes développés en premier. La deuxième région la plus active est celle de…Bordeaux 😉 Nous ne nous y attendions pas spécialement.  Nous avons recruté de super ambassadrices sur place et avons même été référencés par un guide local destiné aux parents (Zù). Enfin nous sommes très présents dans de petites villes, voire des villages, et cela nous fait très plaisir ! Little Panda n’a pas vocation à exister que dans les grandes villes. L’avantage de la vente en ligne, c’est que l’on peut acheter et vendre partout en France 😊

Que faites-vous des vêtements non sélectionnés ?

Les vêtements non sélectionnés ont tous une seconde vie ! Ils peuvent : être rendus au parent propriétaire, s’il le souhaite, pour les donner autour de lui. Sinon, ils sont donnés, par l’ambassadeur, à une association.

En quoi la démarche de Little Panda a-t-elle un impact social et environnemental ?

Little Panda répond aux problématiques d’épuisement des ressources naturelles et de multiplication des déchets.

En favorisant le réemploi des vêtements pour enfants, nous aidons à réduire l’utilisation de ressources naturelles, nécessaires à la fabrication de vêtements. Cela réduit également l’impact négatif de la production textile sur la planète (pollution des eaux, des sols, de l’air, …). Enfin, nous aidons à réduire les déchets en offrant une seconde vie à des vêtements qui parfois finissent à la poubelle alors qu’ils sont encore en excellent état.

Little Panda c’est aussi une innovation sociale, car nous avons pour objectif de recréer du lien, localement, entre parents. Nous proposons aussi un complément de revenu à des personnes souhaitant avoir une activité flexible, qui puisse s’exercer à domicile (les ambassadeurs).

Pourquoi avoir voulu faire un événements en collaboration avec La Maison du Zéro Déchet ?  

La Maison du Zéro Déchet et Little Panda ont un objectif commun très clair : réduire notre impact sur l’environnement.

Little Panda se focalise sur le réemploi : donner une seconde vie à un produit pour éviter d’en reproduire un autre. Cela paraît simple, et c’est doublement utile pour la planète : on évite de produire du neuf ET on réduit nos déchets !

Venez donc nous rejoindre lors de notre événement qui aura lieu le 19/05/2018 à partir de 14h à La Maison Du Zéro Déchet et rencontrer les ambassadeurs-ambassadrices de Little Panda et du Zéro Déchet

 

2018-05-04T16:43:38+00:00