La Maison du Zéro Déchet a soufflé sa première bougie !

Le 1er juillet 2017, la Maison du Zéro Déchet ouvrait ses portes. Plus de 1000 personnes enthousiastes venaient découvrir le projet ce jour-là. Depuis, nous n’avons pas chômé !  Retour sur cette première année de folie !

La naissance du projet : lorsque bébé MZD a ouvert les yeux

De l’éclair de génie …

Pour celles et ceux qui nous ont suivi depuis le départ, vous savez déjà que l’idée d’ouvrir un lieu dédié au zéro déchet est né dans l’esprit fougueux des membres de l’association Zero Waste France. Le projet trouve en effet son origine lors du premier Festival Zero Waste, fin juin, début juillet 2016. Zero Waste France rêvait d’un lieu ouvert où l’on pourrait parler du zéro déchet, s’équiper pour réduire ses déchets à la maison et acquérir quelques savoir-faire bien utiles.  

Une fois l’idée lancée, s’en sont suivis des mois de préparations à coups de business models, de visites de locaux, de campagne de crowdfunding, de demandes de subventions ; le tout ponctué ça et là de petits échecs, de rabrouements et autres petits moments de solitude.  

… À la concrétisation

Fin mai 2017 nous avions enfin trouvé le local idéal. Comprendre, celui pour lequel on veut bien de nous !

À partir de là, un petit marathon a suivi pour ouvrir le plus vite possible. Toute l’équipe de Zero Waste France a mis la main à la pâte, magnifiquement épaulée par les membres de Zero Waste Paris. Nous avons aussi très vite été rejoints par les premiers bénévoles de la Maison du Zéro Déchet ! Nous organisons l’espace suivant les contraintes du lieu : une petite boutique à l’entrée, un espace dédié aux ateliers dans le prolongement et enfin une salle de conférence et projections-débats à la suite.

 travaux

Une équipe multitâche nous fait découvrir ses talents pour la peinture

Le samedi 1er juillet, un an jour pour jour après le Festival Zero Waste, nous ouvrons les portes de la Maison du Zéro Déchet. Plus de mille personnes se bousculent pour découvrir ce tout nouveau concept. Adeptes du zéro déchet, journalistes, simples curieux et passants attirés par l’ambiance de folie, tous se rassemblent avec la même envie de faire un pas de côté.

Les premiers pas, la découverte d’un nouveau monde

Un quotidien bien chargé

Pour bébé MZD ce n’était que le début ! En un an, notre bilan pour la programmation n’est pas pour faire rougir ! Nous avons accueilli plus de 1000 participants pour nos différentes activités. Nous avons organisé plus de 80 conférences, débats, démonstrations et masterclass. Et notre équipe de choc a animé plus de 130 ateliers pratiques et balades urbaines. Nous avons également pu vous présenter 2 expositions : l’exposition #365, Unpacked du photographe Antoine Repessé et l’exposition “Le zéro déchet : défi ou utopie ?”, rassemblant les créations des étudiants de 2ème année en BTS Design Graphique du Lycée d’Arts Appliqués Auguste Renoir.

atelier

Atelier lombricompostage 

La petite boutique de son côté a permis à plus de 10000 visiteurs de s’équiper pour réduire leurs déchets au quotidien. Ils ont pu faire leur choix parmis plus de 320 références. Et ont ainsi pu découvrir nos 35 fournisseurs (dont 32 sont des marques françaises !).

Nos événements marquants

L’année a bien sûr, également été ponctuée de temps forts. En septembre dernier, nous avons organisé notre première bourse aux fournitures scolaires (attention, nous récidivons cette année !). Nous avons ainsi collecté des fournitures que certains n’utilisaient plus pour les proposer à d’autres qui en avaient besoin, leur évitant au passage de subir les (désagréables) courses de rentrée ! 

L’exposition “Le Zéro Déchet : défi ou utopie ?” a été pour nous l’occasion de collaborer avec les étudiants de 2ème année de BTS Design Graphique du Lycée d’Arts Appliqués Auguste Renoir. Pendant plusieurs mois, nous avons échangé avec eux sur le zéro déchet puis avons pu exposer leurs créations dans nos locaux. Ce fut une belle occasion d’appréhender une vaste palette de points de vue différents sur un même sujet. Cette exposition a ravi les visiteurs, comme les membres de la Maison du Zéro Déchet.

exposition

Deux des oeuvres de l’exposition « Le Zéro Déchet : défi ou utopie ? »

Notre premier Noël nous a également fait chaud au coeur. Nous avons perçu avec plaisir l’envie qu’avaient les gens de profiter de ce moment de convivialité pour faire découvrir le zéro déchet à leurs proches. Beaucoup de kits de découvertes du zéro déchet et de bons pour des ateliers ont été déposés au pied des sapins cette année.

Enfin, nous avons terminé cette première année en beauté en participant au Festival Zero Waste 2018. Nous avons contribué à l’organisation du Festival en proposant un espace boutique et un espace de démonstration sur place. Ce fut un grand moment de bonheur pour toute l’équipe. Nous avons pu rencontrer beaucoup d’adeptes du zéro déchet qui venaient nous voir pour réfléchir à la prochaine étape qu’ils pouvaient entreprendre. Nous avons aussi bien sûr croiser beaucoup de curieux qui découvraient le zéro déchet via cet événement à la fois convivial et extrêmement enrichissant.

Nos projets pour la suite

Nous attaquons cette deuxième année avec beaucoup d’énergie et beaucoup d’idées à concrétiser. Nous avons décidé de placer ces prochains mois sous le thème de l’accessibilité (au sens très large du terme !)

Développer l’accès pour les personnes en situation de handicap

Nous prévoyons d’effectuer les aménagements nécessaires pour accueillir les personnes en situation de handicap. Nous avons déjà commencé à échanger avec des associations spécialisées sur la question, telle que l’association Valentin Haüy. Notre site web sera également mis à jour pour être plus facilement accessible. Nous souhaitons ainsi améliorer nos contenus afin que tout le monde puisse en profiter pleinement. De même, nous allons réfléchir à la façon d’adapter nos ateliers et nos conférences en faisant par exemple, traduire certaines conférences en LSF (langue des signes française).

Accueillir les enfants

Nous voulons aussi élargir notre accueil aux enfants. Bien sûr, les enfants sont d’ores et déjà les bienvenus à la Maison du Zéro Déchet. Cependant, nous sommes conscients qu’il existe  une belle marge de progression quant au contenu que nous pouvons développer pour eux. Nous souhaitons donc créer des ateliers dédiés spécifiquement au jeune public ainsi que développer des partenariats avec des écoles ou bien des centres de loisirs.

Continuer à travailler sur les liens entre social et environnemental

Pour nous, les questions sociale et environnementale ne s’opposent pas. Elles n’ont pas à être priorisées l’une par rapport à l’autre. L’une et l’autre vont de pair et chacune apporte une partie de la réponse finale. Nous avons donc déjà rejoint le réseau du Carillon et proposons l’accès à certains services pour les personnes sans domicile. 

stickers carillon

Stickers du Carillon sur la vitrine de la Maison du Zéro Déchet

Nous souhaitons continuer à apporter notre réflexion sur les interactions entre les thématiques sociales et environnementales. Ainsi, nous avons accueilli une personne en stage pour lancer la démarche. Vous pouvez découvrir ses articles sur notre blog. Une conférence sur les inégalités environnementales est prévue dès la rentrée !

Enfin, il est essentiel de montrer que le zéro déchet est non seulement possible pour les personnes ayant peu de moyens mais est aussi une façon efficace de se ré-approprier sa consommation pour maîtriser ses dépenses. Nous avons ainsi comme projet de collaborer avec des structures d’accueil ou des associations qui accompagnent les personnes avec peu de ressources. Nous vous ferons part de nos idées et de nos actions très vite !

 

Un grand merci à celles et ceux qui nous ont suivis, accompagnés et qui nous ont rendu visite cette année <3

 

 

Photo by Social Cut on Unsplash

2018-08-23T15:06:53+00:00